Une coutume corrézienne dit que pour avoir de l'argent toute l'année, il faut manger des petits salés aux lentilles le 1er janvier. Ce fut donc notre plat principal de ce dimanche 1er janvier, nous avons tous très apprécié ce plat rustique et excellent après les agapes des réveillons !

Petits salés aux lentilles du Puy
(recette de ma grand-mère
 arrangée à ma façon)


Pour 4 personnes : environ 1kg de petits salés, (jambonneau, palette, poitrine, le tout 1/2 sel) - 150 g de lardons fumés - 3 belles carottes - 1 gros oignon piqué de 3 clous de girofle - 1 bouquet garni - poivre en grains - 500 g de lentilles du Puy

Faire dessaler les petits salés dans un grand faitout rempli d'eau froide, 1/2 journée en changeant souvent l'eau.

Rincez les petits salés à l'eau froide, les mettre dans 1 faitout recouverts d'eau, ajoutez les carottes coupées en rondelles, l'oignon piqué des clous de girofle, le bouquet garni et quelques grains de poivre. Laisser trouchiner (mijoter) 1h30 environ.

Verser les lentilles dans une casserole dans environ 3 fois leur volume d'eau et faire frémir pendant 1/4 d'heure.

Dans une grande cocotte en fonte, faire revenir les lardons. Une fois ceux-ci bien revenus, mettez une couche de lentilles, ajouter les viandes égouttées (ne pas jeter l'eau de cuisson et les légumes !!), ajouter le reste des lentilles. Verser le jus de cuisson des viandes (avec les carottes, oignon et bouquet garni) pour à peine recouvrir le tout. Faire mijoter 20 à 25 minutes.

Oter le bouquet garni, mettre dans un plat et servir et ...
bon appétit ! :0)

Les lentilles sont des légumineuses au même titre que les fèves, les haricots blancs, rouges, verts, noirs, les pois cassé, le soja, la luzerne, les pois chiches, etc... et appartiennent à la famille des papillonacées. Déjà consommées dans la préhistoire, on retrouve leur première trace en Chine, en Inde et en Asie Mineure. Elles sont citées dans l'Ancien Testament et les archéologues supposent qu'elles composaient la principale nourriture des bâtisseurs de pyramides en Egypte. Les lentilles qui se conservent bien étaient déposées dans les tombes pour rassasier les morts au cours de leur voyage vers l'au-delà. D'ailleurs, dans de nombreuses régions, elles constituaient également le repas des funérailles. Ce sont les Romains qui les introduisirent en Europe. Parmi les légumineuses, ce sont les lentilles qui sont les plus consommées en France. Ce sont aussi les plus simples à cuisiner.

Il en existe 4 sortes :

* les lentilles vertes sont les plus répandues en France. Elles sont assez faciles à digérer. Elles sont d'un vert très foncé

* Les lentilles blondes sont plus grosses et moins savoureuses. Leur couleur est plutôt vert-jaune.

* les lentilles brunes sont peu courantes. Le grain est petit et rond.

* les lentilles corail, de couleur orangée, sont plus courante en Afrique du Nord. Ce sont des lentilles vendues décortiquées (d'où leur couleur). Elles cuisent plus facilement mais ont moins de goût.

La Lentille Verte du Puy se différencie de ses consoeurs par son goût fin, délicatement sucré, sa belle couleur verte, sa peau plus fine et son amande non farineuse permettant une cuisson rapide.

La Lentille Verte du Puy est produite sur une zone bien délimitée, située au coeur de la Haute-Loire sur les hauts plateaux du Velay (altitude : 600 à 1200 m). Cette zone regroupe une majorité de terres volcaniques rouges typiques de la région. De plus, il y règne un microclimat unique : la lentille souffre du froid en début de croissance et profite d'un ensoleillement exceptionnel en été, accélérant sa maturation.
Toutes les opérations, du semis au conditionnement, suivent des règles très strictes.

La culture s'effectue selon un mode traditionnel, sans engrais ni irrigation. Les semis ont lieu de mars à avril et la récolte du 1er août au 15 septembre.

La Lentille Verte du Puy est surnommée

le "Caviar du pauvre"

 

 

RETOUR

© Tinacréation