Saint Léonard

D'origine limousine, je me suis trouvée, dans mes recherches généalogiques, face à un grand nombre
de Léonard ! Et bien souvent ce prénom était porté de père en fils. Sur un acte de naissance d'un de
mes ascendants il est noté que l'enfant est fils de Léonard P... qu'on lui donne le prénom de Léonard,
qu'il est né dans la maison de son aïeul Léonard P ... les témoins sur l'acte sont les oncles du nouveau né
Léonard P ... et Léonard P ... (bien sur P ... étant le même patronyme !) Quel casse-tête !
Et je vous fais grâce des "Léonarde" !! :0)

J'ai eu donc envie d'en savoir plus sur ce Léonard qui inspirait tant de mes ascendants ...

 


Tombeau de Saint Léonard (photo M.Eloy)

Léonard serait né au 5è siècle (466 ?) fils d'un seigneur de la cour de Clovis.
 Il fut éduqué par Saint Remi, alors Archevêque de Reims.
(Saint Remi qui repose dans ma bonne vieille ville de Reims).

Léonard rejoint Clovis et marche en guerre avec lui.
Il aurait été baptisé à Reims par Saint Remi,
ayant pour parrain Clovis. Saint Remi en fit un clerc de l'église.

Il avait un talent extraordinaire pour annoncer la parole de Dieu, pour convertir les pêcheurs ... Il devint populaire.
Tellement populaire qu'il décida se retirer. Il passa par le Berry où il fit nombres miracles et arriva (vers 500) dans la région
de Limoges où il se retire dans la forêt de Pauvain, il y resta près de 20 ans et appela ce lieu Nobiliac. Il s'y rendit
illustre par ses nombreux miracles.
Il vécu là avec quelques compagnons, puis y mourut vers 560, il fut enterré dans la chapelle qu'il
 avait fait bâtir en l'honneur de la Vierge Marie.
Plusieurs miracles auraient eu lieu près de sa tombe.

Le lieu s'est agrandit, il est devenu une ville Saint Léonard de Noblat. Tous les 7 ans, les ostensions
y ont lieu, afin de rappeler ce Saint, invoqué par les prisonniers, très populaire parmi les croisés,
et considéré comme le premier Saint de la couronne de France.

Le tombeau de Saint Léonard reste de nos jours un lieu de pèlerinage.

 

Retour



©TinaCréation